Un Vulcain en chaleur .

Un Vulcain en chaleur. Date stellaire 52597.34
Le vaisseau USS Enterprise après 2 ans de recherches sur une planète de classe M retournait au Spatiodock en distorsion 8.
Il était 17 heures et comme aucuns problèmes ne se profilaient à l'horizon, le capitaine Kirk et son second, le commandant Spock décidèrent de s'accorder un repos bien mérité. Après avoir laissé les commandes du vaisseau aux mains de Sulu, nos deux amis se dirigèrent dans le turboflit, pour se rendre dans leurs quartiers.
La cabine du turboflit était silencieuse. Comme toujours, Spock se tenait raide comme un piquet, les mains dans son dos, fixant un point que seul lui pouvait voir, sans un regard pour Kirk. Comme à son habitude il ne parlait pas. Le capitaine ne sachant que faire pour sortir son ami de son mutisme préféra ne rien dire et fixa ses bottes. Mais quelque chose apparut dans son champ de vision. Spock avait une réaction que seule sa partie humaine pouvait être en cause. En effet, une bosse bien visible se trouvait sur l'entrejambe de son second. Kirk devint aussitôt rouge qu'une tomate. Il imaginait mal voir ce genre de réaction de la part de quelqu'un qui ne laissait pas transparaître ses sentiments et émotions. Mais bon dieu, son ami était en érection, à côté de lui et ce dernier faisait comme si de rien n'était. Où peut-être que Spock ne savait pas pourquoi son corps réagissait ainsi et il préférait l'ignorer. Finalement Kirk ne put s'empêcher de lui dire:

- Spock ?
- Oui capitaine?
- Je ne voudrais pas paraître indiscret mais ... ne put continuer Kirk
Spock se tourna vers son supérieur et leva un sourcil, si haut qu'il disparut dans la frange de ses cheveux.
- Poursuivez, je vous en prie répondit-il
- He bien Spock. Il me semble que vous êtes en érection fit Kirk, rouge de gêne.
- Effectivement Capitaine se contenta de dire Spock
- Et quelle est la cause de votre état ? J'espère que ce n'est pas ma présence qui ...
- Nullement l'interrompit Spock. J'expérimente actuellement quelques petites expériences pouvant être utiles aux Vulcains. Malheureusement, il s'avère que je subis des effets secondaires du à ma moitié humaine.
- Alors Spock, faite attention dorénavant. Je ne tiens pas à avoir des plaintes concernant votre état. Surtout venant de Miss Uhura. Quoique celle-ci ne devrait pas se plaindre répondit Kirk, un immense sourire accroché à ses lèvres.
- Détecterais-je un sarcasme Capitaine ?
- En effet Spock. Tachez à l'avenir de faire attention à vos petites expériences. On ne sait jamais ce qu'il pourrait arriver.
- Oui Capitaine.
Sur ce, les portes du turboflit s'ouvrirent. Spock, sans un mot de plus, s'engageât dans le couloir, les mains dans le dos. Kirk ne put s'empêcher de fixer la chute de reins de Spock tandis que celui-ci tournait dans un couloir, disparaissant de sa vue. Se rendant compte de ce qu'il faisait il se mit une grande claque mentale. S'il continuait comme ça, il allait se retrouver dans le même état que Spock.

F I N

Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité