Bannière du site SAGA.
.
Fiche C5.008 Conversation autour d'une machine à café

Conversation autour d'une machine à café. Star Trek ( Constitution TNT - Crossovers ) : Conversation autour d'une machine à café
Édition Internet FanFiction 11049764
Planète : Terre
Série crossovers : Multiple - Date de sortie : Mars 2015.
Ecriture : xKami
Ouverture de l'hôpital. Heure : 08h00 - Première pause devant la machine à café heure : 08h30. - Arrivée de deux hommes tout deux ayant une même expression, fatigue, ennui, et manque de caféine.
Un simple bonjour se fit entendre, alors que les deux hommes se poussaient presque pour atteindre en premier la machine. Puis ayant ce qu'ils voulaient ils restaient positionnés devant, prèts à commencer une conversation qui se faisait régulière devant cette même machine depuis que cette dernière existait.
-Watson, vous avez l'air aussi fatigué qu'une mule après une course contre une carotte, encore ce Sherlock?
Ce fut le plus vieux et le plus grincheux qui commença à parler. A croire que le premier était bien trop fatigué pour trouver un sujet de conversation.
Oh... si vous saviez... Sinon, j'ai entendu hurler ce matin... vous avez encore eu ce patient.. Un certain Kirk je crois? Celui qui fuit comme la peste l'hôpital en particulier les vaccins?
McCoy, le médecin le plus grincheux de tout l'hôpital avala une gorgée avant de répondre d'un signe de tête. Ce patient, ce type, était réellement le plus fou qu'il avait eu... Quoiqu'il avait déjà eu un cas d'une personne au sang vert... Mais ce dernier ne bougeait guère lors des interventions. Un homme tout aussi ancien que McCoy s'approcha, salua les deux premiers et utilisa la machine avant de venir s'incruster à la conversation ayant tout entendu.
Une machine à café. Des docteurs. Un cross-over. Et des discussions qui fusent entre Watson, McCoy, Hannibal, et bien d'autres.

Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité