Bannière du site SAGA.
.
Bulletin d'informations 327 – Juillet 2017

Règle d'acquisition N° 041 : Le profit est en soi une récompense.

Ah les vacances, comme la plupart des belges, juillettiste, pour moi elle commence maintenant, alors que nos amis outre-Quiévrain, plutôt aoûtien en ont encore pour 1 mois.
Quoique qu'en je vois le temps, plus qu'humide, à travers la fenêtre ouverte, je me dis que je demanderais bien la nationalité Macronienne.
Enfin à une nouveauté trekkienne par jour si le temps s'arrange avant le 16 juillet cela ira.
.

Samedi 1 juillet 2017 - Contretemps
Calendrier interstellaire : date inconnue. Le Dr McCoy, après s'être accidentellement injecté une surdose de médicament hallucinogène, emprunte un portail temporel qui le conduit à New York City, durant la Grande Dépression. Kirk et Spock doivent le suivre, afin afin de le retrouver et de réparer la trame temporelle avant qu'elle soit irrémédiablement endommagée.
Je sais j'en aie déjà parlé le mois dernier lors de sa sortie, mais j'en avais parlé en aveugle, en effet je n'avais pas encore réussi à me le procurer, maintenant c'est fait, merci Anne-Laure, et alors que je n'attendais à une simple novélisation j'ai découvert une toute nouvelle histoire.
Un conseil, si vous avez la moindre chance de vous le procurer, orignal ou pas, n'hésiter pas. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.
Dimanche 2 juillet, jour de relache.
Et puis il ne faut pas rater le premier jour du Tour de France, les prologues c'est pour les jeannettes.
.

Lundi 3 juillet 2017 - La machine à bonheur - Version numérique
Timshel était jadis le point de ralliement des touristes de la Fédération. Aujourd'hui, la planète s'est coupée du reste de l'univers. Dans cette zone interdite, même les enquêteurs de Starfleet disparaissent... Chargé de l'affaire, le capitaine Kirk est terrifié par la réalité qu'il découvre.
Esclaves de la Machine à Bonheur, les Timsheliens se laissent gaver de plaisir par un monstre électronique.
L'extase toujours renouvelée... La satisfaction éternelle...
Voilà des ennemies que Jim et Spock n'avaient pas encore affrontées.
Un péril mineur ?
Sûrement pas, car la Machine entend prodiguer ses bienfaits à toute la Galaxie...
Le héros contre l'inhumanité des ordinateurs est un sujet cher à Star Trek Unité multitronique - Au bout de l'infini - Les survivants - et beaucoup d'autres, la liste serait trop longue) mais une des grandes différences avec les autres histoires est l'ego assez démesuré de la machine. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Mardi 4 juillet 2017 - Passagers clandestins - CF (Création francophone)
Dean se réveilla avec un horrible mal de crâne. Il crut d'abord que c'était dû à l'abus d'alcool de la veille puis se rappela que Sam et lui était tranquillement restés au bunker à profiter d'une semaine de vacances auto-accordée. Cherchant son frère du regard, il remarqua très vite qu'il n'était plus au bunker, et que son entourage était beaucoup trop « métallique ».
« Quel est le con qui se paye notre tête. » grogna-t-il.
Dean et Sam se retrouvent dans le futur, sur un vaisseau spatial. Mais que font-ils là ? Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Mercredi 5 juillet 2017 - Un souvenir - CF
Son vaisseau glissait sereinement au travers de nébuleuses colorées d'une galaxie argentée. Au loin commençait à descendre derrière une planète désertique un soleil rouge, emplissant le vide spatial d'un voile orangé. Seule sur le pont, elle fixait le vide enivrée de la mélancolie d'un souvenir qui ne la quitterait jamais. Le souvenir émouvant d'un regard timide et d'un sourire fascinant.
Petite ficlet (mais vraiment petite) sur un de mes chouchous spatiaux. Rêverie sur une rencontre. L'OC peut être n'importe qui. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Jeudi 6 juillet 2017 - Excuses - CF
La chambre d'hôpital était d'un blanc immaculé. Au-dessus du lit, un moniteur clignotait faiblement, accusant les battements trop lents d'un cour humain prêt à s'éteindre.
C'était prévisible. Attendu. Logique.
Alors pourquoi avait-il tant de mal à respirer ?
Il resta quelques instants sur le seuil de la chambre, essayant désespérément de rassembler ses boucliers défaillants pour faire disparaître ce poids écrasant sur sa poitrine. Il avait vécu tant de fois ce genre de situation que l'habitude aurait dû la rendre moins pénible. Mais, étrangement, c'était au contraire à chaque fois plus difficile. Il avait toujours su que cela arriverait, parce qu'il est évident qu'un demi-Vulcain vivra toujours plus longtemps que n'importe quel humain, mais la douleur de la perte n'en était pas atténuée pour autant.
Les derniers instants de Leonard McCoy, 140 ans, ancien médecin. Et ce qui se passe dans la tête de Spock, assis à côté de lui. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Vendredi 7 juillet 2017 - SIM - CF
Des respirations rauques. Un geste brusque, arrêté avant même d'être complété. Un bruit de pas incertain. La lumière rouge illumine les couloirs par intermittence, donnant une lueur sinistre à la scène. Un homme est au sol, recouvert de débris, ses cheveux blonds dépassant un peu, avec un morceau d'un t-shirt de couleur rouge. Un autre individu, debout à ses côtés le regarde, son regard noir et son visage restent inexpressif, ses mains jointes derrière son dos semble crier un dédain sévère contre le premier homme. Peut être ne sait-il pas quoi faire ? Un bruit de pas précipité indique l'arrivé d'un troisième individu, en t-shirt bleu, un objet brandi à la main telle une arme de destruction massive. Une exclamation est retenue de justesse, le troisième homme reste immobile dans l'encadrement de la porte. La scène se fige, comme si quelqu'un avait mis pause dans un film catastrophe.
Pour Stupide Individu Mentalement foireux. Ou pourquoi le capitaine ne devrait pas faire de simulation. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Samedi 8 juillet 2017 - Au coucher du Soleil - CF
Malgré l'insistance du Dr McCoy, aucune autre histoire sur l'enfance de Spock ne filtra, bien qu'après l'histoire de la « petite graine » l'ambiance se soit nettement réchauffée entre les deux Vulcains. Spock passa ainsi le reste du repas à discuter avec Sarek de ses avancées en informatique. Il possédait une qualification d'expert niveau A-7 mais pouvait très bientôt prétendre à la qualification supérieure. Si le visage de Sarek resta impassible, ses yeux trahirent la fierté qu'il ressentait. Obtenir un tel niveau si jeune était rare. Lui-même avait dû attendre ses 42 ans pour l'atteindre.
Quatorzième opus de la série « Une enfant à part » Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.
Dimanche 9 juillet, deuxième jour de relache. .

Lundi 10 juillet 2017 - La demande en mariage - CF
« Mr Scott, cessez de me suivre partout avec ce bouquet de roses ! Je refuse tout simplement de le faire !...Et remettez-vous en uniforme ou du moins changez votre kilt de cérémonie pour un pantalon ! » Dit Mr Spock, agacé par le comportement illogique de l'ingénieur en chef, lequel le suivait à travers tout le vaisseau depuis plus d'une heure.
Dixième opus de la série « Les sacrifices d'un capitaine » Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Mardi 11 juillet 2017 - Un jour pourtant un jour viendra - CF
La première fois, Spock s'était présenté chez McCoy. De lui-même, quelques jours après la mort de Jim - 3,45 jours après très exactement. Un chiffre que le médecin avait malgré lui retenu par la suite, après s'être pendant des années moqué du Vulcain, de son sens inné du temps et de son obsession maladive pour ce genre de précisions sans intérêt.
Après l'annonce de sa mort, l'ancien équipage de l'Enterprise s'était réuni pour un dernier hommage à leur capitaine décédé. Son corps n'avait pas été retrouvé, mais le haut commandement de Starfleet s'était généreusement fendu d'une plaque, dans le petit cimetière réservé aux officiers, agrémentée d'un discours pompeux dont McCoy n'avait pas écouté un traître mot. Il était reconnaissant à Uhura de l'avoir soutenu durant la cérémonie - sinon, il était certain qu'il se serait effondré avant la fin.
Il pleuvait à verse, comme si le ciel avait décidé de verser pour lui les larmes qu'il se savait incapable de laisser couler.
Comment détruire en deux minutes une amitié de trente ans. Leonard a toujours été doué pour ce genre de désastres. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Mercredi 12 juillet 2017 - Family
« Qui est-ce qui monte à bord ? » demanda Spock.
Jim haussa les épaules. « Je ne sais pas. Même Pike ne m'a rien dit cette fois. »
« Cela n'a aucun sens. Pourquoi enverraient-ils quelqu'un sur le vaisseau amiral de Starfleet sans dire qui au Capitaine ? » protesta Leonard.
« C'est exactement ce que j'ai pensé, Bones. »
Les trois hommes entrèrent dans la salle de téléportation, où Scotty attendait aux contrôles. « Elle est prête à la téléportation, Capitaine. »
« Téléportez-la à bord, Scotty. » ordonna Jim en se redressant.
La mère de Jim vient à bord de l'Enterprise, à son plus grand malheur. Bones et Spock peuvent-ils le convaincre de réparer leur relation durement endommagée ? Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Jeudi 13 juillet 2017 - Voyage scolaire
Journal personnel : J'escorte la classe de Keiko O'Brien lors d'un voyage scolaire de l'autre côté du vortex.un plaisant changement des rigueurs du commandement.
- Merci d'être venu, commander.les enfants ont vraiment apprécié.
- Ça m'a fait plaisir, Mme O'Brien, j'espère seulement que Jake a apprécié. Cela peut être inhibant pour un garçon d'être le seul élève avec un parent présent. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.
Vendredi 14 juillet, jour de fête nationale, en cas où mon dossier de naturalisation passe il faut que je m'entraîne. .

Samedi 15 juillet 2017 - Programme 359
- "Le Saratoga."
- "Jadzia.qu'est-ce qui se passe ?"
- "Si je ne me trompe pas, nous allons assister à la bataille de Wolf 359 avec Benjamin aux commandes."
- "Alerte rouge. Boucliers au maximum. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.
Dimanche 16 juillet, troisième jour de relache, rien de prévus, dodo, tv. .

Lundi 17 juillet 2017 - Entité Réformée - CF
- « Reculer l'impossible, mon cul ! » brailla James Tiberius Kirk à son premier médecin chef. « Ils vont encore m'envoyer escorter un diplomate dans un système pas plus éloigné de la terre que du canapé de ma télé ! Starfleet qu'ils disaient ! Mon oil ! »
- « Personnellement, plus près nous sommes du système solaire, mieux je me porte. » répondit Mccoy, occupé à sonder la tête de Jim, marchant à la même cadence que son capitaine, avec son équipement médical : pas foutu de s'assoir sur une chaise plus de cinq secondes celui-là !
- « On est pas tous aussi casanier que toi mon cher Bones ! » répliqua Kirk en entrant sur la passerelle, laissant le docteur derrière lui, retourner à son infirmerie. « Lieutenant Uhura, où en est notre diplomate ? Pourquoi n'est-il pas encore à bord ? » Dit-il en prenant place sur son siège de commandement.
- « Il avait encore une réunion qui ne s'est pas encore terminée capitaine » répondit l'officier de communication « nous allons devoir encore patienter. »
Le capitaine James Kirk et son équipage doivent escorter le diplomate Rincoeur jusqu'à Caleb IV et le protéger. Durant cette mission Jim rencontre une mystérieuse jeune femme: pourquoi ses pensées ne vont-elles plus vers Spock? Cette femme a-t-elle le pouvoir de lui faire oublier son premier officier ? Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Mardi 18 juillet 2017 - L'autre moitié - CF
Six mois s'étaient écoulés depuis le scandale qui avait suivi la mort de l'amiral Marcus et le départ de l'Enterprise pour la mission de cinq ans qui lui avait été attribuée. Six mois dans l'espace. Six mois de découvertes, d'exploration de nouvelles planètes, de tentatives plus ou moins réussies de communication avec des civilisations inconnues.
Six mois sans réel problème.
Bien sûr, le docteur McCoy n'avait de cesse de se plaindre du manque de prudence de leur capitaine, qui se retrouvait plus souvent qu'il ne l'eût fallu à l'infirmerie, et si l'on avait demandé à Spock son avis - ce que James Kirk s'abstenait bien de faire - il eût certainement donné raison au médecin en chef. Jim avait tendance à se montrer inutilement téméraire, et certaines missions à l'origine parfaitement banales auraient pu s'achever de façon tragique bien trop souvent au goût du Vulcain. Cependant, comme le disait l'ingénieur en chef, M. Scott, la chance semblait être de leur côté. Spock ne croyait pas à l'existence d'un principe aussi dénué de logique que la chance, mais il devait admettre que ces derniers 6.28 mois avaient été exceptionnellement calmes, quoique non dénués d'intérêt. Le moment le plus dangereux de leur voyage avait été leur rencontre avec une étrange créature grouillante de tentacules qui les avait attaqués sur Dosaria. Aucun mort à déplorer, trois blessés légers - dont, encore une fois, le capitaine, mais il était difficile de l'empêcher de participer à des expéditions qu'il était supposé commander. C'était du moins ce que le premier officier avait répondu au docteur McCoy, qui aurait clairement préféré savoir Jim sur la passerelle 24h/24, pendant que l'équipe au sol se débrouillait sans lui comme elle le pouvait.
Malade pour la première fois de sa vie, Spock doit apprendre à composer avec sa moitié humaine - faible, imprévisible, peu fiable. Traîtresse. Dangereuse. Et McCoy comprend, après des mois passés à répéter que le premier officier ferait bien de se montrer un peu moins Vulcain, qu'il faut faire attention à ce que l'on souhaite... Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Mercredi 19 juillet 2017 - Rapports d'un Médecin Plus à Bord - CF
Enfin, donc, ils marchaient à travers une forêt jusqu'alors restée vierge de toute trace de Starfleet.
Inexplorée, mais plus pour longtemps.
James Tiberius Kirk, ce blondinet braillard, était en tête.
Parce que c'était lui, le pilier du machin. Si Jim disparaissait, on aurait l'impression de tomber de très, très haut, parce que c'est le Capitaine James T. Kirk.
Jim, si un bruit louche se fait entendre, il en cherchera obligatoirement la provenance. Jim, si quelqu'un crie "FUYEZ", avec de la terreur dans la voix et tout, il ira vers la source de danger, tu peux en être sûr. Jim, si c'est le capitaine de l'Enterprise, et bah, c'est pas pour rien.
Situation actuelle; un groupe d'aventuriers de l'Espace, les frontières de l'infini. Ceux qui voyagent dans leur vaisseau spatial pour une mission de 5 ans, tu vois. Pour explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations et au mépris du danger avancer vers l'inconnu, ce genre de trucs. Rapport du Médecin de bord; La Galaxie, ça craint. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

Jeudi 20 juillet 2017 - Pickpocket
- Bonjour, Quark. Dites-moi, où sont-ils tous ?
- Amusant que vous me demandiez ça, docteur Bashir.
- Où est votre communicateur ?
- Où est mon. ?? Je l'avais pourtant sur moi il y a pas deux minutes, j'ai du le perdre.
- Non docteur, vous ne l'avez pas perdu. Et c'est la raison pourquoi il n'y a personne.
- Il y a un pickpocket qui opère sur la Promenade, c'est un scandale, mes clients se font dépouiller de leur objets de valeur avant qu'ils puissent venir ici et les perdre au jeu. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.
Et nous voilà arrivé au 21 juillet, jour de fête national, Belge cette fois.
Frites, moules de Zelande, bières de saison, et drache national... en fin de compte je vais rester en Belgique... les frites sont meilleures.
.