Bannière du site SAGA.
.
Bulletin d'informations 321 – Janvier 2017

Règle d'acquisition N° 035 : La paix est bonne pour les affaires

- « Tout d'abord, une bonne et heureuse année à tous, du moins jusqu'au 27 août . Pour introduire ce nouveau bulletin des sorties Star Trek, je vais tout d'abord, vous parlez des événements qui ont marqué 2017 » fait la voix, chaude, douce et raffinée du webmestre.
- « Il n'y a pas encore eu d'événements en 2017 » Rétorque, d'une voix brûlante de mépris, une personne donc le nom ne mérité pas d'être nommé ici.
- « Ah ! »
- « Évidemment, on est le 2 janvier, il ne c'est encore rien passé. »
- « Bon bé ! À la suite tout de suite alors. LECTURE. »
.

01 - Un monde devenu fou - Restauration
L'un après l'autre, les citoyens de ce monde heureux et fier sont pris de folie meurtrière. Frères contre frères, les mères se retournent contre leurs propres enfants ! Le Capitaine Kirk et les membres d'équipage du vaisseau Enterprise sont engagés dans une course contre l'annihilation totale dans ce monde de fous !
Restauration faite à partir d'IDW. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

02 - Le Pays de la liberté
Sur la passerelle dévastée du croiseur classe D7 les trois derniers membres d'équipage essayaient tant bien que mal d'échapper à l'inévitable.
- " Bevryl, essayez de les appeler à nouveau " Ordonne Kortak depuis le siège central.
- " Ça ne sert à rien. " Répondit l'intéressé. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

03 - Bad Idea - CF (Création francophone)
Jim doit apprendre à se taire. C'est ce qu'il se dit alors qu'il est sur le dos, dans son lit, nu, les jambes largement écartées, quatre des doigts de Spock profondément en lui, et Léonard qui lui souffle des paroles réconfortantes à l'oreille tout en le caressant pour le détendre. Comment en sont-ils arrivés là ? C'est ce que se demande Jim alors qu'il gémit de douleur quand le vulcain tente de bouger ses doigts.
Oui, il devrait vraiment apprendre à se taire. Pourquoi, mais pourquoi avait-il lancé cette idée ?
Pourquoi, mais pourquoi avait-il lancé cette idée ? Voilà qu'elle était l'actuelle pensée de James.
Nouvelle absolument immorale, scandaleuse, à la limite de la correctionnelle. Je ne peux donc que vous incitez à la lire immédiatement Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

04 - La tempête
Dans les étendues non cartographiées du quadrant delta, le Voyager bâtiment de classe Intrepide, commander par le capitaine Kathryn Janeway, continue son périple de 70000 années lumière vers son port d'attache... Ce qui n'empêche pas les détours. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

05 - Ce que tu ne voyais pas - CF
- Vous voyez, on commence doucement à se connaître.
L'ironie suinta de la bouche de Kirk alors qu'il administrait une tape faussement amicale sur l'épaule du demi-Vulcain en le dépassant. Ce dernier fronça les sourcils et après avoir vérifié que les autres faisaient leur travail, rattrapa son capitaine suppléant dans le couloir.
- Capitaine, j'aimerais vous parler.
- Je suis occupé Spock.
- Je sais que vous avez le temps de m'accorder cinq minutes. De toute façon vous avez quitté la passerelle.
Après que Kirk ait repris possession de l'Enterprise pour arrêter Nero, Spock, décide de lui faire part de son avis concernant ses méthodes. Peut-être qu'il n'aurait pas dû. Ou alors il le fallait réellement. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

06 - Fabliau Klingon - CF
Spohkh regarda par la fenêtre du vaisseau. Il contemplait les étoiles pour une dernière fois. Derrière lui, le pirate dormait encore. Il se concentra pour surmonter sa douleur physique. Il se sentait souillé. Il avait cependant fait ce qu'il devait en se servant de la concupiscence de cet homme. Il avait ainsi été sorti de sa geôle et avait pu avoir accès à l'ordinateur central de ce vaisseau. Il y avait introduit un virus indétectable.
Demain, il allait être vendu comme esclave sur une planète primitive, ou plutôt, sur une planète d'un autre espace-temps que le sien, sans aucune possibilité de pouvoir un jour retourner sur Vulcain. Cela lui avait été annoncé avec un plaisir sadique. Il allait se retrouver prisonnier du passé.
Demain, quand ce vaisseau aura parcouru un parsec, il explosera, mettant un terme à ces razzias. Il était Vulcain et haïssait détruire des vies. Mais il ne pouvait pas prendre le risque de laisser ces pirates modifier le passé, avec toutes les conséquences imprévisibles que cela impliquait. Il ne pouvait pas laisser ces inconscients atterrir sur Vulcain et en modifier le cours de l'histoire...
Date stellaire 16604,05 : 3 ans jour pour jour après le premier contact entre Vulcains et Humains. Localisation spatiale : inconnue... Destination spatiale: inconnue... Probabilité pour Spohkh de retourner sur son monde natal dans un futur proche ou éloigné : 0%... Petite fable perverse qui se passe dans l'univers de Star trek, en territoire klingon, dans un passé indéterminé... Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

07 - Game On
- « Bones ! Bones ! »
Le Capitaine Kirk entra dans l'infirmerie, heurtant presque deux infirmières dans son chemin pour atteindre McCoy, qui était assis derrière son bureau. Il dérapa pour s'arrêter et planta ses deux mains sur la surface du bureau. La tête de Bones se souleva et il fixa Kirk, craignant le pire.
- « Uh. oui, Jim ? »
- « J'ai une idée géniale. »
- « Quand les mots 'idées géniales' sortent de ta bouche, c'est rarement une description correcte de ce qui en ressort. » répondit Bones en posant son stylet.
- « Ça s'appelle 'Baiser surprise Capitaine-Docteur' ! »
- « Oh Dieu. »
Jim Kirk a une idée de jeu, lui et Bones doivent s'embrasser l'un l'autre par surprise sans être attrapé. Celui qui aura le plus de baiser quand ils le seront gagnés. Qui gagnera ? Kirk-Bones Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

08 - Electrons Libres - CF
- Lâche moi ! Repose moi par terre espèce de goblin au sang vert !
Le docteur Leonard McCoy se débattait furieusement mais Spock le tenait fermement avec son bras. Bones se sentait humilié dans cette position. Spock l'avait attrapé de sorte à le coincer sous son bras.
Spock restait silencieux et continuait son chemin sans se soucier des regards interrogateurs des autres membres de l'Enterprise et des vociférations du docteur. Le vulcain resserra sa prise sentant que le docteur gigotait de plus en plus.
Une remarque de trop, un Spock plus qu'agacé, un Jim bien amusé par la situation et une tension bien trop grande entre Bones et le vulcain. Cela ne pouvait que se terminer d'une façon inattendue, non ? Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

09 - Les forces d'attraction - CF
L'ingénierie était neuve tout comme le vaisseau et l'entretenir le comblait. Le lieutenant-commandeur Tomal Parksan avait connu plusieurs ingénieries, mais étrangement, il avait toujours servi sur des vaisseaux avec vingt ans et plus d'âge et des ingénieries remodelées si souvent qu'elles n'avaient plus rien de l'originale.
Dès qu'un vaisseau sortait du chantier, on commençait déjà à reconstruire l'ingénierie. La technologie avançait très vite et un bon ingénieur se devait non seulement d'entretenir, mais d'améliorer les équipements. Maintenant qu'il avait un vaisseau tout neuf, Parksan avant l'impression qu'il était un artiste à qui on avait remis une toile blanche sur laquelle il pouvait y mettre la couleur qu'il voulait : le bonheur de tout ingénieur.
- Enseigne Ronach, dit-il, allez vérifier les coupleurs, enseigne Bellos, réalignez les recrystaliseurs de dilithium. Enseigne Pelchat, occupez-vous des manifolds.
Un ennemi étrange et dangereux, attaque les planètes et vaisseaux d'un secteur de la Fédération. Starfeet décide de constituer une flotte pour le repousser. Paradoxalement, le capitaine Roberge doit composer avec un problème délicat : un membre de son staff lui a avoué qu'il avait des sentiments pour elle et aucune règle ou protocole n'existe pour ce genre de situation. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité
.

10 - Lettre à une jeune métisse
Cher monsieur Spock
Je ne me sens pas très bien en écrivant cette lettre, alors je vais faire court.
Je sais que vous êtes à moitié Vulcain et à moitié humain, et que vous avez souffert à cause de cela. Ma mère est noire et mon père est blanc, je me dis que je suis une sang mêlé. D'une certaine façon, je suis plus persécutée que si j'étais noire. Les noirs ne m'aiment pas parce que je ne leur ressemble pas. Les enfants blancs ne m'aiment pas parce que je ne ressemble pas du tout à l'un d'entre eux. Je pense que je n'aurai jamais d'amis.
Cette lettre n'est pas une fiction, elle a été écrite par Leonard Nimoy en 1968 en réponse à celle d'une jeune femme. Cette ligne de programmation ne sert qu'a formaté proprement les lignes de textes lors d'un utilisation sous Mozilla Firefox. J'aimerais pouvoir m'en passer mais je ne sait pas comment, alors pour l'instant. Longue vie et prospèrité

(*) Pourquoi le 27 août, parce que c'est la fin du monde version 2017, quelle question ?

\\// Longue vie et espérons que les Hopis se trompent, je veux voir la nouvelle série Star Trek, moi
Saga